7 Salopards

by Opium du Peuple

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

1.
Le Parrain 02:32
Titre original: The Godfather
2.
3.
Je Bois 02:53
Je bois systématiquement Pour oublier les amis de ma femme Je bois systématiquement Pour oublier tous mes emmerdements Je bois n'importe quel jaja Pourvu qu'il fasse ses douze degrés cinq Je bois la pire des vinasses C'est dégueulasse mais ça fait passer l'temps La vie est-elle tellement marrante La vie est-elle tellement vivante Je pose ces deux questions La vie vaut-elle d'être vécue L'amour vaut-il qu'on soit cocu Je pose ces deux questions Auxquelles personne ne répond Et je bois systématiquement Pour oublier le prochain jour du terme Je bois systématiquement Pour oublier que je n'ai plus vingt ans Je bois sans y prendre plaisir Pour être saoul Pour ne plus voir ma gueule Je bois dès que j'ai des loisirs Pour pas me dire qu'il faudrait en finir.
4.
5.
J'ai pensé qu'il valait mieux Nous quitter sans un adieu Je n'aurais pas eu le c?ur de te revoir Mais j'entends siffler le train, Mais j'entends siffler le train, Que c'est triste un train qui siffle dans le soir Je pouvais t'imaginer, toute seule, abandonnée Sur le quai, dans la cohue des "au revoir" Et j'entends siffler le train, Et j'entends siffler le train, Que c'est triste un train qui siffle dans le soir J'ai failli courir vers toi, j'ai failli crier vers toi C'est à peine si j'ai pu me retenir ! Que c'est loin où tu t'en vas, Que c'est loin où tu t'en vas, Auras-tu jamais le temps de revenir? J'ai pensé qu'il valait mieux Nous quitter sans un adieu, Mais je sens que maintenant tout est fini! Et j'entends siffler ce train, Et j'entends siffler ce train, J'entendrai siffler ce train toute ma vie J'entendrai siffler ce train toute ma vie
6.
Yaketi Sax 02:36
7.
Au dessus des vieux volcans Glissent des ailes sous le tapis du vent Voyage Voyage Éternellement De nuages en marécages De vent d´Espagne en pluie d´équateur Voyage voyage Vol dans les hauteurs Au d´ssus des capitales Des idées fatales Regarde l´océan Voyage voyage Plus loin que la nuit et le jour (voyage voyage) Voyage (voyage) Dans l´espace inouï de l´amour Voyage voyage Sur l´eau sacrée d´un fleuve indien (voyage voyage) Voyage (voyage) Et jamais ne reviens Sur le Gange ou l´Amazone Chez les blacks chez les sikhs chez les jaunes Voyage voyage Dans tout le royaume Sur les dunes du Sahara Des îles Fiji au Fuji-Yama Voyage voyage Ne t'arrête pas Au d´ssus des barbelés Des cœurs bombardés Regarde l´océan Voyage voyage Plus loin que nuit et le jour (voyage voyage) Voyage (voyage) Dans l´espace inouï de l´amour Voyage voyage Sur l´eau sacrée d´un fleuve indien (voyage voyage) Voyage (voyage) Et jamais ne reviens Au d´ssus des capitales Des idées fatales Regarde l´océan Voyage voyage Plus loin que nuit et le jour (voyage voyage) Voyage (voyage) Dans l´espace inouï de l´amour Voyage voyage Sur l´eau sacrée d´un fleuve indien (voyage voyage) Voyage (voyage) Et jamais ne reviens
8.
9.
Les Playboys 02:34
Il y a les playboys de profession Habillés par Cardin et chaussés par Carvil Qui roulent en Ferrari à la plage comme en ville Qui vont chez Cartier comme ils vont chez Fauchon Croyez-vous que je sois jaloux ? Pas du tout, pas du tout ! Moi j'ai un piège à fille, un piège tabou Un joujou extra qui fait crac boum hu Les filles en tombent à mes genoux J'ai pas peur des petits minets Qui mangent leur ronron au drugstore Ils travaillent tout comme les castors Ni avec leurs mains, ni avec leurs pieds Croyez-vous que je sois jaloux ? Pas du tout, pas du tout ! Moi j'ai un piège à fille, un piège tabou Un joujou extra qui fait crac boum hu Les filles en tombent à mes g'noux Je ne crains pas les costauds, les Superman Les bébés aux carrures d'athlètes Aux yeux d'acier, aux sourires coquets En Harley Davidson ils se promènent Croyez-vous que je sois jaloux ? Pas du tout, pas du tout ! Moi j'ai un piège à fille, un piège tabou Un joujou extra qui fait crac boum hu Les filles en tombent à mes g'noux Il y a les drogués, les fous du Zen Ceux qui lisent et ceux qui savent parler Aux mannequins de chez Catherine Harle Ceux qui se marient à la Madeleine Croyez-vous que je sois jaloux ? Pas du tout, pas du tout ! Moi j'ai un piège à fille, un piège tabou Un joujou extra qui fait crac boum hu Les filles en tombent à mes g'noux
10.
Debout, les damnés de la terre Debout, les forçats de la faim La raison tonne en son cratère, C'est l'éruption de la fin. Du passé faisons table rase, Foule esclave, debout, debout Le monde va changer de base, Nous ne sommes rien, soyons tout. C'est la lutte finale ; Groupons nous et demain L'Internationale Sera le genre humain. Il n'est pas de sauveurs suprêmes Ni Dieu, ni César, ni Tribun, Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes Décrétons le salut commun. Pour que le voleur rende gorge, Pour tirer l'esprit du cachot, Soufflons nous-mêmes notre forge, Battons le fer tant qu'il est chaud. C'est la lutte finale ; Groupons nous et demain L'Internationale Sera le genre humain. L'État comprime et la Loi triche, L'impôt saigne le malheureux ; Nul devoir ne s'impose au riche ; Le droit du pauvre est un mot creux C'est assez languir en tutelle, L'Égalité veut d'autres lois ; "Pas de droits sans devoirs, dit-elle Égaux pas de devoirs sans droits." C'est la lutte finale ; Groupons nous et demain L'Internationale Sera le genre humain. Hideux dans leur apothéose, Les rois de la mine et du rail Ont-ils jamais fait autre chose Que dévaliser le travail ? Dans les coffres-forts de la banque Ce qu'il a crée s'est fondu, En décrétant qu'on le lui rende, Le peuple ne veut que son dû. C'est la lutte finale ; Groupons nous et demain L'Internationale Sera le genre humain. Les rois nous saoulaient de fumée, Paix entre nous, guerre aux Tyrans Appliquons la grève aux armées, Crosse en l'air et rompons les rangs ! S'ils s'obstinent ces cannibales A faire de nous des héros, Ils sauront bientôt que nos balles Sont pour nos propres généraux. C'est la lutte finale ; Groupons nous et demain L'Internationale Sera le genre humain. Ouvriers, paysans, nous sommes Le grand parti des travailleurs, La terre n'appartient qu'aux hommes, L'oisif ira loger ailleurs. Combien de nos chairs se repaissent ! Mais si les corbeaux, les vautours, Un de ces matins disparaissent, Le soleil brillera toujours. C'est la lutte finale ; Groupons nous et demain L'Internationale Sera le genre humain.
11.
12.
13.
14.
Ave Maria 03:43
15.
16.
17.
Écoute ma voix écoute ma prière Écoute mon cœur qui bat laisse-toi faire Je t'en pris ne sois pas farouche Quand me viens l'eau à la bouche Je te veux confiante je te sens captive Je te veux docile je te sens craintive Je t'en prie ne sois pas farouche Quand me viens l'eau à la bouche Laisse toi au gré du courant Porter dans le lit du torrent Et dans le mien Si tu veux bien Quittons la rive Partons à la dérive Je te prendrais doucement et sans contrainte De quoi as-tu peur allons n'aie nulle crainte Je t'en prie ne sois pas farouche Quand me viens l'eau à la bouche Cette nuit près de moi tu viendras t'étendre Oui je serai calme je saurai t'attendre Et pour que tu ne t'effarouches Vois je ne prend que ta bouche
18.
Elle est con 00:28
19.
20.
Ouh, ouh, ouh Ils sont partis pour gagner Ouh, ouh, ouh Ils ne sont jamais rentrés Les rugissants du Pacifique Les remous des torrents d'Afrique Ont brisé les rêves magiques Où ils sont tombés Ouh, ouh, ouh Vers quel océan secret Ouh, ouh, ouh Le vent les a emportés ? Ils ont retrouvé la lumière Ou La liberté Ohé, ohé, capitaine abandonné Ohé, ohé, mets des ailes à ton voilier Sonnez, sonnez, les sirènes au vent salé Sonnez, sonnez la dernière traversée Ouh, ouh, ouh Si tous ces dieux t'ont fait rêvé Ouh, ouh, ouh Tu peux toujours t'embarquer Mais si la tempête t'enlève A l'heure où ton rêve s'achève Garde bien ces mots sur tes lèvres Ou Ta liberté Ohé, ohé, capitaine abandonné Ohé, ohé, mets des ailes à ton voilier Ohé, ohé, capitaine abandonné Ohé, ohé, mets des ailes à ton voilier Ohé, ohé, capitaine abandonné Ohé, ohé, mets des ailes à ton voilier Sonnez, sonnez, les sirènes au vent salé Sonnez, sonnez la dernière traversée Ohé, ohé, capitaine abandonné Ohé, ohé, mets des ailes à ton voilier Sonnez, sonnez, les sirènes au vent salé Sonnez, sonnez la dernière traversée
21.
Tonton Reuno 00:15
22.
La Fin 02:34
23.
24.
Moi, je vis d'amour et de danse Je vis comme si j'étais en vacances Je vis comme si j'étais éternelle Comme si les nouvelles étaient sans problèmes Moi, je vis d'amour et de rire Je vis comme si y avait rien à dire J'ai tout le temps d'écrire mes mémoires D'écrire mon histoire à l'encre bleue Laissez-moi danser laissez-moi Laissez-moi danser chanter en liberté tout l'été Laissez-moi danser laissez-moi Aller jusqu'au bout du rêve Moi, je vis d'amour et de risque Quand ça n'va pas je tourne le disque Je vais, je viens j'ai appris à vivre Comme si j'étais libre et en équilibre Moi, je vis d'amour et de rire Je vis comme si y avait rien à dire J'ai tout le temps d'écrire mes mémoires D'écrire mon histoire à l'encre bleue Laissez-moi danser laissez-moi Laissez-moi danser chanter en liberté tout l'été Laissez-moi danser laissez-moi Aller jusqu'au bout du rêve Laissez-moi danser laissez-moi Laissez-moi danser chanter en liberté tout l'été Laissez-moi danser laissez-moi Aller jusqu'au bout du rêve
25.
Un jour 00:04
26.
A l'arrière des berlines On devine Des monarques et leurs figurines Juste une paire de demi-dieux Livrés à eux Ils font des p'tits Il font des envieux A l'arrière des dauphines Je suis le roi des scélérats A qui sourit la vie Marcher sur l'eau Éviter les péages Jamais souffrir Juste faire hennir Les chevaux do plaisir Osez osez Joséphine Osez osez Joséphine Plus rien n's'oppose à la nuit Rien ne justifie Usez vos souliers Usez l'usurier Soyez ma muse Et que ne durent que les moments doux Durent que les moments doux Et que ne doux Osez osez Joséphine Osez osez Joséphine Plus rien n's'oppose à la nuit Rien ne justifie Osez osez Osez osez Osez osez Joséphine Osez osez Joséphine Plus rien n's'oppose à la nuit Rien ne justifie

credits

released April 18, 2018

license

all rights reserved

tags

about

Opium du Peuple Paris, France

shows

contact / help

Contact Opium du Peuple

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Opium du Peuple, you may also like: